Je ne sais pas vous mais moi, quand j’arrive chez quelqu’un que je ne connais pas, la première des choses qui attire mon attention, c’est … sa bibliothèque. S’il n’y en a pas ou si mon hôte n’a que des livres de cuisine ou de bricolage, ça craint un peu ! Il y a alors peu de chance pour que nous devenions les meilleurs amis du monde ! Mais on ne sait jamais, comme dit Le Petit Prince.

J’aime beaucoup savoir ce que mes hôtes lisent ou ont lu, ce qu’ils peuvent me conseiller, me faire découvrir, ce qui a transformé leur vie ou leur a donné le goût définitif de la lecture. J’aime beaucoup, aussi, trouver dans leur bibliothèque des livres que je connais déjà et qui sont alors, pour moi, comme autant de terrains chez l’autre déjà connus et familiers. Mine de rien, les livres qu’ils lisent en disent beaucoup sur les gens, sur leurs goûts et leurs préoccupations et comme souvent l’on met en évidence, dans sa bibliothèque, ce que l’on veut montrer qu’on lit, les livres exposés sont un témoignage de soi vraiment très intéressant.

J’adore trouver chez mes hôtes des livres comme Lolita de Nabokov, A l’est d’Eden de Steinbeck, Crime et Chatiment de Dostoievski ou 1984 d’ Orwell parce qu’alors je sais que mon hôte se fait une certaine idée de la littérature, qu’il ne réduit pas à quelques noms « contemporains » qui font snob et qui finalement, sans doute, passeront.…

A suivre