En regardant les infos, hier soir, j’ai été littéralement surprise de constater que certains petits loups avaient déjà repris le chemin des écoliers. « Bigre, me suis-je dit stupéfaite, DÉJÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀ !!!! »

En vacances, j’ai toujours l’impression que le nouveau rythme que je m’octroie, fait de grasses matinées peuplées de lectures, durera ad vitam. Alors vous comprendrez ma surprise quand, dégustant malgré l’épouvantable chaleur vespérale estivale, mon poisson à la provençale accompagné de riz pilaf, je me suis trouvée nez à nez avec de petites têtes blondes et brunes arborant leur cartable tout neuf.

Une drôle de petite voix s’est alors réveillée en moi, m’exhortant de ce pas à aller préparer la nouvelle année qui s’annonce.

Finito les gros dodos, qu’elle disait ! Il faut se remettre en condition ilico presto et sans sourcillo ! La vie ne fait pas de cadeau !!!

Alors voilà, ce matin je m’y remets doucement… tout doucement…