Tout commence en salle des profs lorsque pénètrent une à une, dans le sacro saint temple de l’enseignement en pause, les mines souriantes et dorées par le soleil des collègues. Il n’y a que deux jours dans l’année où (presque) tous les profs font la bise à (presque) tous les profs : le 31 août et le 6 janvier.

Et pendant une demie heure, de petits groupes d’enseignants, n’ayant pas encore déchaussé leurs tongs, comme s’ils voulaient par ce stratagème faire durer encore un peu le temps des vacances, se forment ici ou là et se racontent les uns aux autres leurs voyages au bout de monde, les chamboulements dans leur vie, leur repos bien mérité, leurs découvertes originales : une aurore boréale en Island, la parade amoureuse des oiseaux bleus en Equateur, le camping des Castors au Grau du Roi.
- On croit toujours que l’on va avoir le temps de faire un million de choses pendant deux mois, dit l’un.
- Et en réalité, on ne voit pas le temps passer, acquiesce l’autre dans un sourire.

Et puis le chef d’établissement pénètre à son tour, surfant avec superbe d’un groupe à l’autre, se tenant au courant de l’essentiel, et finissant par annoncer à haute voix, de sorte d’être entendu par tous, que la réunion pédagogique va bientôt commencer.
On se dirige alors lentement vers la salle prévue à cet effet, poursuivant la conversation joyeuse, le récit enjoué des occupations estivales, remarquant quelques nouvelles têtes qui attendent patiemment, un peu à l’écart, d’être présentées.

Il est 9 heures du matin : chacun a pris sa place dans le grand U ; la réunion de pré-rentrée commence !

Les nouvelles têtes sont priées de s’attribuer un nom et une matière ; les enseignants ou personnels administratifs référants priés quant à eux de lever le doigt pour que les nouvelles têtes sachent à qui s’adresser, en cas de besoin.

Les résultats du DNB sont annoncés triomphalement. On laisse transparaître sa stupéfaction à l’annonce de l’élève untel qui n’aurait pas pris la peine d’aller passer l’examen.
Et puis se déroulent comme un tapis rouge tous les paradigmes lexicaux et sigles nébuleux que seuls les enseignants savent identifier en leur restituant tout leur sens : les HSA ; les HP ; le B2I ; les PPRE ; l’IPR ; le BO ; les IDD ; les PP ; le virus H1N1 …
Le temps passe tandis que l’on est priés de se répartir par matière pour travailler, jusqu’à midi, sur l’entrecroisement entre socle commun et progressions annuelles. La répartition par groupe favorisant les confidences, on repart avec entrain sur les vacances… :)

Les vacances ! Zut… voilà que l’on prend enfin conscience qu’elles sont finies et qu’une nouvelle année commence qui sera sans doute bien remplie.

Il sera bientôt midi.
- Déjà, que le temps passe vite !
- En tous cas, moi j’ai faim. J’espère que le chef aura préparé quelque chose de bon à la cantine.